Le maire de Montpellier décoré par Vladimir Poutine

Philippe Saurel a été récompensé de la médaille de l’Ordre de l’Amitié par le président russe, lundi 4 novembre.

Montpellier est l’une des villes de France qui fait le plus d’efforts en faveur du rapprochement franco-russe. Rappelons que fin 2017, une statue de Youri Gagarine a été installée sur le pont du même nom, près de la nouvelle gare. C’est aussi dans la capitale de l’Hérault que l’association Amitiés russes prospère, année après année, grâce à l’immigration slave.

Pour célébrer ces initiatives, la ville d’Obninsk et Montpellier coopèrent régulièrement. Il y a deux ans, la métropole de Montpellier et la région de Kalouga ont conclu un partenariat, encore grâce au travail de Philippe Saurel. Tout remonte au mandat de Georges Frêche, ancien maire de Montpellier aujourd’hui disparu, qui était un grand russophile.

Un honneur partagé avec les associations russes

Lundi 4 novembre, Philippe Saurel était convié à la fête de l’unité nationale par le consul général de Russie, Sergey Molchanov, pour récompenser « les actions fructueuses de rapprochement et d’enrichissement mutuel des cultures nationales et populaires ». Seul Français invité à la cérémonie, l’édile a reçu la médaille de l’Ordre de l’Amitié.

Le président russe Vladimir Poutine a rappelé « l’importance des accords signés entre les villes comme éléments déterminants de la diplomatie internationale ». Philippe Saurel, lui, a tweeté : « Très heureux de recevoir au Kremlin la médaille de l’amitié russe (…) Je partage cet honneur avec les représentants de notre ville jumelle d’Obninsk, de l’oblast de Kalouga et l’ensemble des associations russes de Montpellier et sa région ».

Laisser un commentaire