Marre de devoir fureter dans les rayons de la Fnac pour dénicher une perle rare d’un écrivain russe ? Pas de problème, deux lieux sont taillés pour vous dans la capitale : la librairie du Globe et Les éditeurs réunis.

Librairie-11

Voir aussi : liste des restaurants russes de France

La librairie du Globe

La librairie du Globe a été fondé en 1952. A l’origine, elle était l’ambassadrice française des librairies mondiales soviétiques. On y trouve aujourd’hui de nombreux livres d’auteurs contemporains et classiques russes, autant dans la langue d’origine que traduits en français. La nouvelle directrice de la librairie, Natalia Turine, a donné un grand élan aux activités proposés au sein de l’institution : expositions, concerts ou encore débats. Par exemple, trois auteurs se sont retrouvés pour une table ronde fin 2018 : Alexei Varlamov, Andrei Guelassimov et Anna Starobinets. On trouve dans les rayons les livres des éditions Louison, nouvelle maison créée récemment pour donner toute sa place à la littérature russe en France.

La librairie du Globe, situé dans le cœur de Paris, est agréable. On n’y est pas bousculé, les vendeurs prennent le temps de discuter avec le lecteur. Un vrai lieu où la littérature respire ! Au sous-sol, les expositions sont toujours de qualité.

La librairie du Globe, la librairie russe de Paris !

Afin de mieux comprendre ce qu’est cette petite librairie qui attire des curieux depuis des décennies, L’Ours Magazine a interviewé sa directrice Natalia Turine.


  • 67 boulevard Beaumarchais (3e)

Les éditeurs réunis

Une vrai caverne d’Ali Baba pour les amateurs de Russie se niche dans le quartier latin. Les éditeurs réunis proposent des livres neufs et de seconde main très variés. On y trouve des écrivains russes classiques ou actuels, des livres sur la civilisation russe, l’histoire, des guides de voyage, des recueils philosophiques et théologiques russes. Ce n’est pas qu’une librairie, puisque Les éditeurs réunis proposent des films russes, des documentaires, des disques…

Assez régulièrement, les libraires accueillent le public pour des conférences. Les éditions YMCA-press sont assez bien représentées dans les rayons : il s’agit du premier éditeur de l’Archipel du Goulag de Soljenitsyne.

  • 11 rue de la Montagne Sainte-Geneviève (11e)