L’équipe de France de football U20 féminine s’est imposée contre la Russie. Les Bleuettes avaient pourtant été réduites à 10 dès la demie-heure.

San Pedro del Pinatar, en Espagne, est devenu le temps d’un match un théâtre franco-russe. Les footballeuses françaises U20 ont joué leur deuxième rencontre amicale, après une défaite 2-0 contre l’Espagne. On peut dire qu’elles ont bien réagi face aux Russes, dimanche 11 novembre.

Marie-Morgane Sieber, la gardienne des Bleues, a été expulsée dès la 34e minute. Réduites à 10 alors qu’elles menaient par un but de Lorena Azzaro, les Françaises ont su garder la tête haute. Sandy Baltimore, l’attaquante du PSG, est allée inscrire un second but pour creuser l’écart.

« Une rencontre rugueuse »

Cependant, les footballeuses russes n’ont jamais abdiqué et plus le temps passait, plus elles prenaient l’ascendant physique. Valeriia Bespanikova a même réduit la marge sur pénalty (2-1), augmentant la pression sur les buts français.

« On s’attendait à une rencontre rugueuse contre la Russie, et elle le fut », a réagi le sélectionneur des Françaises de moins de 20 ans, Gilles Eyquem. Spasiba, car elles avaient besoin d’un entraînement digne de ce nom. L’équipe participera au tournoi Nike Friendlies en Floride, face aux États-Unis, à la Chine et au Brésil.

Crédit photo : UEFA

Benedicte De Lamartinie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *