Le ministre de l’Economie russe a rencontré Bruno Le Maire. Lors de cet échange, les deux hommes ont affirmé leur volonté de coopérer, surtout dans la transition écologique.

Fin octobre, Bercy accueillait les ministres de l’Economie français et russes, Bruno Le Maire et Maxime Orechkine. Les deux pays doivent préparer le Conseil économique, financier, industriel et commercial (CEFIC) qui aura lieu le 10 décembre prochain.

Ce fut l’occasion pour Maxime Orechkine de rappeler que la Russie, signataire de l’accord de Paris, souhaite devenir d’ici quelques années l’un des leaders de la transition énergétique. Dans son plan budgétaire 2020, la Russie a prévu de forts investissements économiques autant au niveau fédéral, que régional et municipal.

Investir dans les projets clean tech de la Russie

Le ministre russe s’est aussi rendu au Medef, où il a pu échanger avec les patrons français qui désirent investir en Russie. Il les a incités à participer aux projets « clean tech », qui concernent le vaste domaine de la transition écologique. On peut citer parmi ces projets le retraitement des eaux usées et des déchets, le chauffage urbain à forte efficacité énergétique, etc.

Côté français, le ministère a affirmé sa « détermination à approfondir la coopération économique franco-russe ». Orechkine et Le Maire ont d’ailleurs discuté d’une idée pour davantage d’indépendance : des plateformes financières qui permettraient de contourner le dollar lors des échanges financiers, par exemple dans le domaine de l’énergie. Mais cela pourrait prendre beaucoup de temps, selon les deux hommes.

Jacques-Olivier Busi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *