Poutine à Brégançon : le renouveau de la relation franco-russe ?

Vladimir Poutine est reçu ce lundi 19 août 2019 par Emmanuel Macron dans sa résidence d’été, au fort de Brégançon, dans le Var. Les deux hommes auront un échange avant de dîner ensemble. L’objectif annoncé par l’Elysée est de « créer du lien » à quelques jours du G7, dont la Russie ne fera pas partie. Cependant « il ne faut pas surinterpréter » cette rencontre, selon le palais présidentiel, qui a pour simple but de placer la France dans une position médiatrice lors du sommet à venir.

Le Parisien cite l’un des piliers de la majorité : « On ne peut pas, nous, la France, ne pas avoir de relations avec la Russie ». Macron aurait-il changé d’avis sur l’intérêt du dialogue franco-russe ? Selon certaines sources, le président français devrait d’ailleurs échanger sur des questions d’actualité comme la Syrie, l’Iran ou encore l’Ukraine. Mais contrairement à 2017, où il avait reçu Vladimir Poutine dans la galerie des Batailles, à Versailles, il pourra discuter dans un cadre plus intimiste.

Contacts intensifiés

Un conseiller du Kremlin a déclaré à l’AFP que depuis quelques temps, « les contacts dans le domaine politique se sont intensifiés, comme dans le dans le domaine culturel et humanitaire ». Une affirmation qui tranche avec les récentes communications des deux pays l’un envers l’autre. Rappelons que la France avait critiqué la gestion des droits de l’Homme en Russie, ce à quoi Moscou avait rétorqué : « Nous n’avons pas de leçon à recevoir au vu de toutes les méthodes répressives utilisées contre les Gilets jaunes ».

Emmanuel Macron, après Vladimir Poutine, devrait recevoir Boris Johnson et Donald Trump.

Laisser un commentaire