Sylvie Bermann, ambassadrice de France en Russie, a confirmé que des spécialistes russes vont aider à la reconstruction de la cathédrale.

Le 15 avril 2019, une partie de la cathédrale de Notre-Dame partait en cendres. La flèche, la charpente et les toitures de la nef et du transept disparaisse dans les flammes. La France en émoi cite Victor Hugo et pleure la dégradation de l’un des monuments les plus visités de Paris. Emmanuel Macron a promis que la reconstruction serait finie en cinq ans.

Depuis, quelques experts ont donné leur avis : il ne faudra pas cinq mais dix ou quinze ans. Mais pour un travail colossal comme celui-ci, les Français pourront compter sur leurs amis russes. Lors d’un déplacement en Sibérie occidentale, l’ambassadrice de France en Russie, Sylvie Bermann, a affirmé que des experts russes leur viendront en aide pour ce chantier.

Une reconnaissance du savoir-faire russe

Sylvie Bermann a rappelé que la Russie avait montré beaucoup de compassion au moment de l’incendie et a exprimé toute sa reconnaissance envers les futurs collaborateurs. Cette aide a été possible grâce à des mois de négociations, selon Mikhaïl Chvydkoy, représentant de Vladimir Poutine pour la coopération culturelle internationale.

Toujours selon lui, dès que la Russie a proposé son aide, les Français sont entrés en discussion. C’est pour lui une reconnaissance du savoir-faire russe sur la rénovation du patrimoine. Depuis, la France a envoyé une invitation officielle à prendre part au chantier. Lorsque les travaux sur la cathédrale Notre-Dame seront terminés, on peut supposer que cette collaboration franco-russe marquera un peu plus l’amitié qui unit les deux peuples.

Jacques-Olivier Busi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *