La joueuse de tennis russe Vitalia Diatchenko, souvent moquée pour ses muscles impressionnants, a remporté le tournoi de Taipei.

Et de deux ! C’est le deuxième titre en simple pour la sportive russe Vitalia Diatchenko, qui refait surface après des années de déception. Le premier titre, elle l’avait gagnée à… Taipei, déjà, en 2014 ! Depuis, son parcours WTA, mis à part en double, était relativement médiocre.

Pour soulever le trophée, la Russe – tête de série numéro 3 – a éliminé sur sa route Ankita Raina, Kamilla Rakhimova, Jana Cepelova, Danka Kovinic et enfin Timea Babos. Encore plus impressionnant, elle n’a pas cédé un seul set. De quoi fonder de nouveaux espoirs pour la saison 2020.

Biceps de super-héroïne

Vitalia Diatchenko est connue sur le circuit pour ses avant-bras et ses biceps, dont les photos ont fait couler beaucoup d’encre. “La transformation physique impressionnante de Vitalia Diatchenko” est le titre de nombreux articles sur la joueuse. Pourtant, en dehors des moments d’efforts, la joueuse semble avoir des bras presque fluets…

vitalia diatchenko bras
Vitalia Diatchenko s’amuse des remarques faites sur ses bras.

Cette dernière s’en est d’ailleurs amusée, postant une vidéo d’elle embrassant ses bras “avant la transformation en super-héroïne”. Pour le tournoi de Taipei, à Taïwan, il est en tout cas certain que la Russe sait faire la différence grâce à ses biceps.

Jacques-Olivier Busi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *