La Rochelle rançonnée par des pirates russes


En passant / vendredi, janvier 8th, 2021

Un groupe de pirates russes a revendiqué la cyberattaque qui a paralysé les services de la ville de La Rochelle pendant toute une journée. Un fait divers hors du commun qui pose des questions.

Ouverte sur l’océan Atlantique, la jolie cité de La Rochelle n’est pas à l’abri des assauts de pirates. Il semblerait toutefois que ces derniers proviennent surtout du monde numérique. Ce n’est pas la première fois qu’une ville française est visée par des groupes de hackers russes, après Marseille notamment. Et encore une fois, c’est l’organisation Netwalker qui est à l’origine de cette attaque, qui a réalisé plus de 150 chantages en quelques mois (Etats-Unis, France, Canada).

Lors du week-end de Noël, les malfrats ont en effet extrait de très nombreuses données de la Ville de La Rochelle. Ils ont également fait parvenir des captures d’écran en guise de preuve de la réussite de leur piratage. Procès verbaux, projets de la ville, documents des services techniques, DRH, de la capitainerie, des services petite enfance et éducation seraient ainsi entre les mains des pirates.

Une rançon colossale demandée

Le groupe Netwalker a posé un ultimatum de deux semaines à la ville pour verser une forte rançon, sans quoi toutes les données seraient publiées. Le site spécialisé dans la cybersécurité Zataz parle de dizaines de milliers d’euros. Ils voudraient que cette somme soient payée en monnaie virtuelle. Cependant, la mairie affirme qu’elle n’entrera jamais dans le chantage et ne paiera pas la rançon.

Plusieurs informations laissent penser que La Rochelle a encore le contrôle de la situation. En effet les services techniques ont contré à temps l’attaque : seuls 30 des 150 serveurs ont été compromis. « Nous ne savons pas exactement ce qu’ils ont pris et nous n’avons pour l’instant aucune preuve qu’ils aient des données importantes », ont expliqué les techniciens aux journalistes. La cyberattaque russe est bien rodée puisqu’elle paralyse les systèmes informatiques pendant l’extraction des données. Les victimes de rançonnage paient souvent, sous la pression psychologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *