aleksandr golovine

Le footballeur Aleksandr Golovine fait les jours heureux de l’AS Monaco. Voici ce qu’il faut savoir sur ce sportif russe de talent.

aleksandr golovine
Aleksandr Golovine.

Une enfance à Kaltan, en Sibérie

Aleksandr Golovine est né le 30 mai 1996 à Kaltan, ville située dans l’oblast de Kemerovo (ouest de la Sibérie). Il s’agit d’une commune moyenne d’un peu plus de 20 000 habitants créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour abriter une centrale thermique.

La mère de Golovine, Svetlana, est comptable, tandis que son père, Sergueï, est mineur. Ils surnomment leur fils “poussin”. Celui-ci aime faire du skateboard et grimper dans le camion de son père.

Semaine de détection au Spartak

Le petit Aleksandr, dès ses six ans, pratique déjà beaucoup de sports. Il est inscrit dans le club de football de la petite école locale. Son premier entraîneur est un ami de son père, Aleksandr Plyasunov. En parallèle, il joue au tennis, fait du ski, du patinage, ou encore des échecs.

A dix ans, il a la chance de passer un test d’une semaine au centre de formation du Spartak Moscou. Le club est alors deuxième du championnat derrière le CSKA Moscou et a du mal à retrouver des couleurs. Pour rappel, l’âge d’or du Spartak était dans les années 1990. Aleksandr Golovine n’a malheureusement pas la chance d’être retenu, notamment car il réside très loin de la capitale.

Aleksandr Golovine effectue un test de détection au Spartak Moscou à 10 ans.

Repéré à Krymsk par le CSKA Moscou

En 2009, une opportunité s’ouvre à lui : il rejoint l’équipe jeunes du FK Novokouznetsk. Ce petit club, en troisième division russe, possède tout de même le statut professionnel. Golovine intègre aussi l’école de la réserve olympique de Leninsk-Kouznetski, une ville de 100 000 habitants, toujours située dans l’oblast de Kemerovo. Grâce à de très belles performances, il est retenu pour un tournoi près de Krasnodar, au sein de la sélection sibérienne.

Le CSKA Moscou envoie des observateurs au tournoi de Krymsk auquel participe Golovine. A seulement seize ans, ses prouesses convainquent le club de le faire signer chez les jeunes. Au sein du plus grand club de Russie, le petit Aleksandr réalise des performances exceptionnelles dans la ligue de la jeunesse. Il participe à la coupe du monde des moins de 17 ans avec sa sélection.

En couple avec Angelina Vaschenko

En septembre 2014, le CSKA Moscou fait pour la première fois confiance à Golovine en l’intégrant à l’équipe première lors d’un match de coupe, face au Khimik Dzerjinsk.

Sur le plan personnel, Aleksandr Golovine déclare publiquement sur le Facebook russe, VK, qu’il est célibataire. Sans tarder, il trouve une partenaire en la personne d’Angelina Vaschenko. Les deux amants ont une relation stable et vivent en harmonie avec un singe domestique qu’ils ont adopté. Le frère d’Aleksandr, Ivan Golovine, lui apporte aussi du soutien.

Champion de Russie et sélectionné par la Fédération

L’année suivante, même s’il continue de jouer pour la ligue de la jeunesse, il est appelé plusieurs fois en pro, notamment face à Saransk. Il est même titularisé pour une demie finale de coupe face au Kouban Krasnodar. Sa saison lui vaut d’être appelé par la Fédération russe pour la coupe d’Europe des moins de 19 ans, lors de laquelle il délivre deux passes décisives.

La saison 2015-2016 est pleine de surprises pour Aleksandr Golovine. Le footballeur russe joue bien plus régulièrement et parfois contre des équipes de prestige : Manchester United, Zénith Saint-Pétersbourg, FK Krasnodar, Sparta Prague…

Marquant plusieurs buts et devenant un élément clé au sein de l’effectif, il joue 17 rencontres de championnat, permettant à son équipe de se battre pour le titre. Finalement, c’est chose faite ! Le nouvel entraîneur, Viktor Goncharenko, le repère et le titularise 29 matchs sur 30 la saison suivante.

Aleksandr Golovine pisté par Arsenal et Chelsea

Après sa saison 2016-17, Chelsea s’intéresse sérieusement à Aleksandr Golovine.

En novembre 2016, Golovine est désigné meilleur espoir de Russie. Il s’avère décisif par des buts et des passes parfaites. Aligné plusieurs fois en Ligue des Champions, il commence à être convoité par des clubs étrangers, et notamment anglais.

Chelsea et Arsenal manifestent leur intérêt, ce dernier club formulant même une offre de 10 millions de livres, que le CSKA refusera. En sélection, Leonid Sloutski le convoque pour l’Euro qui a lieu en France.

Coupe du Monde 2018 : l’apogée

C’est le début d’un succès éblouissant, puisqu’il sera à nouveau sélectionné, cette fois pour la Coupe du Monde 2018 qui a lieu chez lui, en Russie. Aleksandr Golovine réalise un tournoi remarquable, notamment contre l’Arabie Saoudite où il signe un but et deux passes décisives. Lors des autres matchs également, il se montre entreprenant, un vrai meneur de jeu. Vladimir Poutine appelle le sélectionneur pour faire part de ses félicitations aux joueurs russes.

Cette Coupe du Monde 2018 attire les convoitises de l’AS Monaco, en déclin depuis son titre de 2017. Le club du championnat de France l’accueille en héros, même si la première saison est catastrophique. Golovine est blessé en début de saison et le groupe, miné par les blessures et accablé par les contre-performances, frôle la relégation. Le Russe inscrit tout de même trois buts.

Le début de saison 2019 est très différent, puisqu’il s’impose en leader, inscrivant un doublé lors du derby niçois.