Top 5 des montres russes de qualité

Quand on parle d’horlogerie, on pense souvent à la Suisse, l’Allemagne ou encore le Japon. Pourtant, la montre russe se défend très bien dans ce domaine. Voici une preuve avec 5 modèles de qualité.

1. Luch

Voir la montre Luch

Ce qui caractérise les montres russes, c’est sans conteste leur raffinement épuré. Ici, pas de clinquant ni d’enjolivement à la suisse. Le meilleur exemple de ce design à la russe est la marque Luch. Créée en 1953 à Minsk (à l’époque ville soviétique, aujourd’hui capitale de la Biélorussie), la Fabrique horlogère minskoise dispose d’un savoir-faire exceptionnel.

Luch a survécu à la chute de l’Union soviétique et compte toujours un millier d’employés. Sa production de montres mécaniques et montres à quartz s’inspire des mouvements soviétiques comme japonais. Luch est surtout connu pour sa montre mono-aiguille mécanique, qui est commercialisée à prix modeste malgré sa qualité. L’horlogerie produit aussi des chronos pour aveugles, avec un cadran en braille.

La mention 15 Rubis signifie que le calibre est bien fabriqué en Biélorussie. Le logo Myr est l’abréviation du nom de la Fabrique.

2. CCCP

CCCP Aleksandrov

L’un des modèles de montre les plus recherchés par les amateurs de Russie est la CCCP. Pourquoi tant de passion ? Cette marque rend hommage à tous les progrès et toutes les inventions de l’Histoire russe. Son nom signifie d’ailleurs URSS. L’usine Slave qui produit les montres CCCP a été l’un des premiers fournisseurs des militaires et dirigeants russes et de l’administration soviétique.

Franchement virils, ses modèles Aleksandrov, Heritage ou encore Golden Soviet copient les symboles (les clichés, même) de la Russie. Le rendu est très agréable à l’œil nu. Avec un cadran plus étoffé que les modèles précédemment exposés, c’est une montre très abordable.

3. Raketa

Plus d’infos sur la Raketa

« Russian Manufactured », voilà l’argument marketing qui peut nous convaincre. La très innovante horlogerie Raketa propose une série de montres aux noms plus évocateurs de la culture russe les uns que les autres : Russian code, Baïkonour, Avant-garde, Copernic, Big zéro Malevitch… On a un petit coup de cœur pour la Raketa Mare, qui fait inévitablement penser aux marins du Cuirassé Potemkine.

Raketa porte tellement l’histoire russe sur ses aiguilles que l’on comprend pourquoi la qualité est aussi bonne. Créée sous l’Empire russe par le tsar, elle s’est reconvertie pendant la période soviétique pour fabriquer les étoiles rouges du Kremlin ou encore les montres des explorateurs polaires ou ceux partis dans l’espace. Avides d’innovation, les fabricants de la Raketa ont créé en 2015 le plus grand mécanique horloger au monde.

4. Poljot Berkut

Voir la Poljot Berkut

Ce magnifique chrono de pilote est un modèle du genre, qui se fait de plus en plus rare. La marque de montre russe Poljot a misé sur l’élégance et la sobriété presque « rétro ». Au-delà de son aspect et d’un affichage complet des 24 heures, elle est robuste, c’est un peu la Lada des montres. L’aiguille des secondes se déplace avec fluidité et pas par à-coups, dans une mécanique de style soviétique parfaite. Il s’agit d’une montre idéale pour tous moments : travail, dîner, détente…

Sur le cadran, l’avion de chasse Berkut C-37 et le lettrage cyrillique de la firme Pilote (Poljot). Il s’agit de l’une des montres les plus classes de ce pays, dont le rapport qualité-prix est largement à l’avantage du client.

5. Konstantin Chaykin

Konstantin Chaykin est le Steve Jobs de l’horlogerie russe. Il a su conquérir le marché de la montre actuel avec des modèles artistiques et des mouvements toujours plus complexes. Sa dernière œuvre en date, une montre destinée aux futurs astronautes de Mars, indiquant à la fois l’heure terrestre et l’heure martienne. Ancien homme d’affaire fanatique de l’horlogerie, il s’est fait connaître avec un modèle génial : la montre Joker.

Depuis, c’est la référence absolue quand on parle de montres russes. Ses créations se vendent extrêmement cher, des dizaines voire des centaines de milliers d’euros. Konstantin Chaykin et son atelier ne produisent que 100 modèles par an, ce sont tous des œuvres d’art et des prouesses de mécanique.

La plus belle montre soviétique

Montre CCCP Sputnik-2

Notre dévolu se porte sur la CCCP Sputnik-2 qui combine toutes les qualités d’une montre prestigieuse et design. Son apparence très colorée, rappelant l’URSS, est tout de même classe, évite de tomber dans le pièges des ornements et fioritures. Son mécanisme est excellent.